Bourdon des prés

Bombus pratorum (Linnaeus, 1760)

Classe : Insecta Ordre : Hymenoptera Famille : Apidae Sous-Famille : Apinae Tribu : Bombini Genre : Bombus

  • 318
    observations

  • 135
    communes

  • 45
    observateurs

  • Première observation
    2008

  • Dernière observation
    2021
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Ailly-le-Haut-Clocher 80 2017 2
Albert 80 2020 2
Allonville 80 2019 7
Amiens 80 2021 2
Any-Martin-Rieux 02 2018 3
Aubercourt 80 2016 2
Aubigny 80 2020 5
Aubvillers 80 2020 3
Bacouel-sur-Selle 80 2019 1
Bailleul 80 2016 1
Baizieux 80 2017 1
Bayencourt 80 2019 1
Beaumé 02 2020 1
Bertangles 80 2019 1
Berteaucourt-lès-Thennes 80 2018 1
Béthisy-Saint-Martin 60 2020 1
Béthisy-Saint-Pierre 60 2019 4
Blangy-Tronville 80 2014 1
Bouquemaison 80 2019 1
Boves 80 2019 2
Braches 80 2020 1
Bray-sur-Somme 80 2021 1
Cachy 80 2019 1
Cappy 80 2018 5
Cardonnette 80 2019 2
Cayeux-en-Santerre 80 2016 3
Cayeux-sur-Mer 80 2015 1
Cerisy 80 2019 2
Cerny-en-Laonnois 02 2018 1
Chartèves 02 2015 1
Chipilly 80 2019 2
Clairfontaine 02 2020 1
Coisy 80 2019 1
Conty 80 2019 1
Corbie 80 2021 6
Cottenchy 80 2016 4
Crépy-en-Valois 60 2019 1
Daours 80 2020 9
Démuin 80 2020 10
Dernancourt 80 2020 1
Doingt 80 2016 2
Domart-sur-la-Luce 80 2018 2
Dommartin 80 2019 1
Douilly 80 2019 1
Dury 80 2020 5
Éclusier-Vaux 80 2019 3
Élincourt-Sainte-Marguerite 60 2018 10
Erches 80 2019 2
Étréaupont 02 2017 3
Festieux 02 2014 1
Fignières 80 2015 2
Fleurines 60 2020 1
Folleville 80 2017 1
Fontaine-lès-Cappy 80 2019 1
Foreste 02 2019 1
Fort-Mahon-Plage 80 2019 5
Fossemanant 80 2019 4
Fouilloy 80 2020 3
Franvillers 80 2019 1
Fréchencourt 80 2019 1
Frémontiers 80 2019 1
Frise 80 2017 2
Gamaches 80 2021 1
Gentelles 80 2021 1
Glisy 80 2019 2
Gouvieux 60 2019 3
Grandcourt 80 2019 1
Grattepanche 80 2017 3
Guillaucourt 80 2019 2
Hamelet 80 2020 4
Hangard 80 2019 4
Harponville 80 2019 1
Hébécourt 80 2017 1
Hédauville 80 2019 2
Heilly 80 2017 1
Herbécourt 80 2016 2
Herleville 80 2017 2
Hirson 02 2020 1
Hombleux 80 2019 1
Ignaucourt 80 2017 1
Jumel 80 2019 1
La Chaussée-Tirancourt 80 2016 1
Lahoussoye 80 2019 2
Lamotte-Brebière 80 2017 2
Lamotte-Warfusée 80 2020 10
La Neuville-lès-Bray 80 2019 1
Léalvillers 80 2019 1
Le Hamel 80 2017 1
Limeux 80 2017 8
Longueau 80 2017 2
Lucheux 80 2019 2
Marcelcave 80 2018 1
Marché-Allouarde 80 2019 1
Margny-sur-Matz 60 2013 4
Méry-la-Bataille 60 2019 1
Mesnil-Martinsart 80 2019 1
Mirvaux 80 2019 1
Molliens-au-Bois 80 2019 2
Monceaux 60 2017 2
Mondrepuis 02 2020 1
Morcourt 80 2016 7
Moreuil 80 2016 4
Neufmoulin 80 2019 1
Neuvillette 80 2019 1
Noyon 60 2021 1
Ô-de-Selle 80 2019 3
Origny-en-Thiérache 02 2020 1
Origny-Sainte-Benoite 02 2020 1
Pierrepont 02 2018 1
Plailly 60 2015 3
Pont-Noyelles 80 2021 3
Proyart 80 2019 1
Puchevillers 80 2019 3
Rainneville 80 2019 2
Ramicourt 02 2018 1
Rethonvillers 80 2019 1
Sailly-Laurette 80 2020 1
Sains-en-Amiénois 80 2019 1
Sains-Richaumont 02 2020 1
Saint-Christ-Briost 80 2019 1
Saint-Fuscien 80 2016 1
Saint-Michel 02 2018 4
Saint-Pierre-es-Champs 60 2012 1
Suzanne 80 2019 1
Thennes 80 2016 3
Thory 80 2017 2
Trois-Rivières 80 2019 1
Vaire-sous-Corbie 80 2019 1
Vauvillers 80 2017 3
Vecquemont 80 2020 1
Versigny 02 2018 2
Villers-Bretonneux 80 2020 27
Villers-Saint-Christophe 02 2019 1
Watigny 02 2018 2
Wimy 02 2020 1

Informations sur l'espèce

Malgré sa petite taille, Le Bourdon des prés se repère facilement grâce à son contraste de couleur Noir-Jaune-Orange. Il vole de jour et se laisse observer facilement lorsqu'il butine, récoltant pollen et nectar.
Le Bourdon des prés est un des plus abondants, même si, pour l’instant, seules 10% des communes picardes ont un signalement pour les Bourdons.
Il fréquente tous les milieux fleuris : jardins, vergers, friches, lisières de bois, bords de route, espaces côtiers, landes...
Il butine sur de nombreuses familles de plantes. Les plus butinées dans notre région sont les Rosacées (arbres fruitiers, ronces) ; les Borraginacées (consoude, phacélie) ; les Fabacées (luzerne, trèfle) et Lamiacées (ortie blanche, lavande, romarin).

Le nid peut être sous-terrain, près de la surface ou au dessus du sol (trou dans un arbre, ou même dans un nichoir d'oiseaux.

Période de vol de Mars à Septembre.

Au printemps : la Reine sort de sa diapause et se met à chercher une cavité pour fonder sa colonie. Elle construit les fondations d'une nouvelle colonie en élevant les premières ouvrières. Puis, les ouvrières travaillent au développement de la colonie et la Reine pond.
En Eté : La colonie élève des sexués, jeunes femelles et mâles qui s’envolent et s’accouplent. Certaines femelles fécondées (Reines) donnent une nouvelle génération. D’autres cherchent un lieu propice pour creuser un petit terrier. Dans ce terrier, elles entrent en vie ralentie (diapause).
En Hiver : Elles affrontent les rigueurs de l'hiver en hibernant dans ce terrier, à l'abri du froid.

Le Bourdon des prés, très commun en Picardie, est classé sur les liste rouge européenne et Liste rouge de Belgique en Préoccupation mineure (LC).
Il est présent en abondance partout.
Grand pollinisateur des espèces fruitières, il est à protéger, si l'on veut continuer de manger des cerises, des poires, des pommes...

Protection : Ne pas utiliser de pesticides ; Préserver jusqu'à la fin de l'été, les fleurs en bords de champs, en bords de route ; favoriser les friches et les zones sauvages fleuries, pour nourrir les fondatrices de l'année suivante...

Bourdon de robe noire à bandes jaunes et à "cul" rouge.

La Reine est un bourdon de petite taille 15-17 mm ; les ouvrières sont plus petites 9-14 mm ; le mâle mesure 11-13 mm.

Confusion possible : il existe une forme mélanique sans bande jaune à l’abdomen, qui ressemble au mâle du Bourdon des pierres.

Pyrobombus pratorum

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.