Syritte piaulante

Syritta pipiens (Linnaeus, 1758)

Classe : Insecta Ordre : Diptera Famille : Syrphidae Genre : Syritta

  • 269
    observations

  • 134
    communes

  • 78
    observateurs

  • Première observation
    2008

  • Dernière observation
    2020
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Achy 60 2014 1
Aizecourt-le-Bas 80 2017 1
Allonne 60 2016 2
Any-Martin-Rieux 02 2019 2
Archon 02 2018 1
Arquèves 80 2020 1
Attichy 60 2019 5
Aubenton 02 2017 1
Auger-Saint-Vincent 60 2019 3
Auteuil 60 2016 3
Beaucourt-en-Santerre 80 2016 1
Beaufort-en-Santerre 80 2016 1
Beauvais 60 2014 2
Berneuil-en-Bray 60 2014 1
Berteaucourt-lès-Thennes 80 2018 1
Béthisy-Saint-Martin 60 2020 1
Béthisy-Saint-Pierre 60 2017 6
Blacourt 60 2016 2
Blangy-Tronville 80 2016 2
Bonnières 60 2017 1
Boué 02 2017 1
Bourdon 80 2014 2
Bovelles 80 2019 1
Boves 80 2020 13
Braches 80 2020 1
Bucy-le-Long 02 2020 3
Cappy 80 2018 2
Carlepont 60 2015 1
Catheux 60 2016 1
Chantilly 60 2018 1
Chauny 02 2020 2
Chiry-Ourscamp 60 2018 1
Cinqueux 60 2014 1
Compiègne 60 2017 2
Corbie 80 2016 1
Creil 60 2020 1
Cuigy-en-Bray 60 2016 1
Cuise-la-Motte 60 2019 3
Daméraucourt 60 2018 2
Daours 80 2016 3
Démuin 80 2019 1
Dohis 02 2014 1
Dommartin 80 2017 1
Éclusier-Vaux 80 2019 2
Élincourt-Sainte-Marguerite 60 2018 1
Éparcy 02 2014 1
Étrépilly 02 2016 1
Étreux 02 2015 2
Étricourt-Manancourt 80 2017 1
Feigneux 60 2017 2
Fluy 80 2020 1
Fontaine-Saint-Lucien 60 2017 1
Forest-Montiers 80 2011 1
Fouquenies 60 2019 1
Frémontiers 80 2008 1
Fresnoy-la-Rivière 60 2016 3
Gercy 02 2017 1
Gergny 02 2015 1
Grivillers 80 2016 1
Guise 02 2019 2
Hirson 02 2014 2
Houdancourt 60 2018 1
Housset 02 2017 1
Humbercourt 80 2019 1
Itancourt 02 2017 1
Laboissière-en-Thelle 60 2020 26
Labosse 60 2016 1
La Bouteille 02 2017 1
La Capelle 02 2014 1
La Chaussée-Tirancourt 80 2008 1
Laffaux 02 2013 1
Lanches-Saint-Hilaire 80 2017 1
Landouzy-la-Ville 02 2017 2
La Neuville-Roy 60 2020 1
Le Plessier-sur-Bulles 60 2014 1
Le Plessis-Brion 60 2017 1
Le Quesnel 80 2016 2
Le Saulchoy 60 2019 1
Liéramont 80 2017 1
Limeux 80 2015 3
Lugny 02 2017 1
Luzoir 02 2014 1
Marest-Dampcourt 02 2015 1
Margny-sur-Matz 60 2015 1
Marolles 60 2014 2
Marquivillers 80 2016 1
Martigny 02 2017 1
Méru 60 2018 1
Méry-la-Bataille 60 2020 3
Mesnil-Martinsart 80 2019 1
Milly-sur-Thérain 60 2016 1
Monceaux 60 2017 2
Monchy-Saint-Éloi 60 2015 1
Mondrepuis 02 2018 1
Montreuil-sur-Thérain 60 2019 1
Morienval 60 2013 1
Mouchy-le-Châtel 60 2019 1
Neuve-Maison 02 2017 1
Noailles 60 2015 1
Noircourt 02 2018 2
Ohis 02 2018 2
Ons-en-Bray 60 2016 4
Origny-en-Thiérache 02 2014 4
Parfondru 02 2019 1
Plailly 60 2016 5
Plomion 02 2017 1
Proisy 02 2018 1
Puiseux-en-Bray 60 2014 1
Quierzy 02 2015 1
Reilly 60 2014 2
Remiencourt 80 2017 2
Rotangy 60 2017 1
Russy-Bémont 60 2014 2
Sacy-le-Grand 60 2014 1
Saint-Aubin-en-Bray 60 2016 5
Saint-Martin-le-Nœud 60 2015 1
Saint-Michel 02 2017 3
Saint-Paul 60 2016 2
Saint-Pierre-es-Champs 60 2016 13
Saint-Quentin-en-Tourmont 80 2017 1
Saint-Samson-la-Poterie 60 2014 1
Saint-Vaast-de-Longmont 60 2014 1
Saint-Vaast-lès-Mello 60 2014 1
Saveuse 80 2017 5
Silly-Tillard 60 2015 3
Sissonne 02 2015 1
Thiescourt 60 2014 1
Verneuil-en-Halatte 60 2018 1
Versigny 02 2014 1
Vigneux-Hocquet 02 2017 1
Villequier-Aumont 02 2016 1
Villers-sur-Auchy 60 2017 8
Villers-sur-Authie 80 2016 2
Vrély 80 2019 1

Informations sur l'espèce

La Syritte piaulante est une espèce de syrphe courante en Picardie.
Volant assez bas dans la végétation, elle s’observe butinant les fleurs et fréquente des milieux variés.
La Syritte piaulante se retrouve dans plusieurs types de milieux, tels que les jardins, les parcs, les fermes, les bords d’eau ou les milieux humides.

Les adultes s’observent entrain de butiner ou de voler à proximité de diverses plantes en fleurs (ombellifères, renoncules, cirses, cardamines, etc…) Les larves se développent dans les excréments d’animaux (vaches, chevaux…) ou dans les composts, dont elles se nourrissent de la matière organique.

Les adultes volent entre avril et octobre, avec un pic entre juillet et août.
Cette espèce, très courante, ne semble pas menacée, et ses populations semblent stables en Picardie.
7-9 mm. L’espèce est relativement simple d’identification, pourvu que l’on puisse l’observer nettement de dessus et de profil.
Elle est reconnaissable à ses épais fémurs postérieurs couverts de petites épines sur leur face inférieure, ses antennes roses/oranges, son abdomen plutôt fin possédant plusieurs tâches jaunes.
Les yeux des mâles se touchent, tandis que ceux des femelles sont séparés. La syritte piaulante peut éventuellement être confondue avec les espèces du genre Neoascia, qui ont une face plus allongée et qui sont de plus petite taille.
Musca pipiens Linnaeus, 1758 |

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.