Demi-argus, Azuré des anthyllides

Cyaniris semiargus (Rottemburg, 1775)

Classe : Insecta Ordre : Lepidoptera Famille : Lycaenidae Sous-Famille : Polyommatinae Tribu : Polyommatini Genre : Cyaniris

  • 280
    observations

  • 126
    communes

  • 108
    observateurs

  • Première observation
    1879

  • Dernière observation
    2021
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Abbécourt 02 2015 4
Amigny-Rouy 02 2018 1
Any-Martin-Rieux 02 2021 18
Appilly 60 2014 1
Archon 02 2015 1
Attichy 60 2012 2
Aubenton 02 2011 1
Babœuf 60 2013 3
Bailly 60 2018 1
Barzy-sur-Marne 02 2016 2
Beaucourt-sur-l'Hallue 80 2019 1
Beaumé 02 2014 1
Berzy-le-Sec 02 2017 1
Besmont 02 2014 4
Beuvardes 02 2013 1
Bézu-Saint-Germain 02 2021 1
Bichancourt 02 2020 7
Brasles 02 2017 2
Brétigny 60 1993 1
Brissy-Hamégicourt 02 2014 1
Bruyères-et-Montbérault 02 2015 1
Bucilly 02 2020 1
Buire 02 2017 1
Buironfosse 02 2014 1
Carlepont 60 2013 5
Charly-sur-Marne 02 2017 2
Chartèves 02 2010 2
Chauny 02 2020 3
Chiry-Ourscamp 60 2019 1
Chivres-en-Laonnois 02 2012 3
Compiègne 60 2006 2
Condé-en-Brie 02 2000 1
Condren 02 1993 1
Coucy-le-Château-Auffrique 02 2017 1
Dohis 02 2018 1
Éparcy 02 2014 4
Erloy 02 2010 1
Esmery-Hallon 80 1972 1
Étréaupont 02 2014 1
Fresnes-sous-Coucy 02 2015 1
Gergny 02 2014 1
Gournay-sur-Aronde 60 2015 1
Gouvieux 60 1929 1
Grandrieux 02 2020 7
Guny 02 2015 2
Hébécourt 80 1959 1
Hescamps 80 2016 1
Hirson 02 2017 1
Holnon 02 1879 1
Iviers 02 2011 1
La Capelle 02 2013 1
La Hérie 02 2017 1
Laniscourt 02 1971 2
Lannoy-Cuillère 60 2019 1
Lappion 02 2012 1
Lassigny 60 2013 1
Le Nouvion-en-Thiérache 02 2020 1
Le Plessis-Brion 60 2015 22
Le Quesne 80 2007 2
Lerzy 02 2014 1
Leuze 02 2014 1
Logny-lès-Aubenton 02 2014 2
Manicamp 02 2018 3
Marchais 02 1988 1
Marest-Dampcourt 02 2018 5
Mareuil-la-Motte 60 1929 1
Marseille-en-Beauvaisis 60 2019 1
Martigny 02 2017 3
Mauregny-en-Haye 02 2012 3
Mennessis 02 2014 1
Monampteuil 02 2021 3
Mondrepuis 02 2018 3
Montchâlons 02 1971 1
Montfaucon 02 2019 1
Montlevon 02 2015 3
Mont-Saint-Jean 02 2014 1
Morlincourt 60 2012 2
Moulin-sous-Touvent 60 2017 2
Nesle-l'Hôpital 80 2014 1
Nesles-la-Montagne 02 2021 1
Neuve-Maison 02 2017 1
Noyon 60 2018 15
Ohis 02 2010 4
Origny-en-Thiérache 02 2017 5
Parfondru 02 1973 1
Pargny-la-Dhuys 02 2014 1
Pavant 02 2001 11
Pierremande 02 2017 1
Pimprez 60 2019 1
Pontoise-lès-Noyon 60 2010 1
Pont-Sainte-Maxence 60 1929 1
Presles-et-Thierny 02 2012 1
Proisy 02 2020 1
Quierzy 02 2018 4
Quincy-Basse 02 2019 1
Rethondes 60 2021 1
Reuilly-Sauvigny 02 2017 1
Rouvroy 02 1879 1
Rozoy-Bellevalle 02 2017 1
Saint-Léger-aux-Bois 60 2018 1
Saint-Michel 02 2020 3
Salency 60 2012 2
Saulchery 02 2019 3
Savy 02 1879 1
Sempigny 60 2010 1
Servais 02 2010 1
Sorbais 02 2014 1
Tannières 02 2012 1
Tergnier 02 2011 1
Travecy 02 2015 1
Trélou-sur-Marne 02 1999 1
Trie-la-Ville 60 1929 1
Trosly-Breuil 60 2020 1
Tupigny 02 2011 1
Vallées en Champagne 02 2019 1
Varesnes 60 2017 5
Vendeuil 02 2011 1
Vierzy 02 2017 1
Vieux-Moulin 60 2010 1
Villeneuve-sur-Fère 02 2014 2
Villiers-Saint-Denis 02 2013 1
Viry-Noureuil 02 2013 5
Vivaise 02 2019 1
Wassigny 02 2011 1
Watigny 02 2011 1
Wimy 02 2018 1

Informations sur l'espèce

Le demi-Argus, encore appelé Azuré des Anthyllides, est assez rare. Il est quasi absent de la Somme, et présent de façon très localisée dans les autres départements : vallée de l’Oise, sud de l’Aisne, Thiérache…

Par temps ensoleillé,ces papillons peuvent parfois s’observer regroupés, sur des tiges de graminées, ou autour d’une flaque d’eau.

Il affectionne les milieux ouverts, herbus, fleuris, assez frais et humides. Il fréquente les champs de trèfles, les bords de route, les lisières fleuries, les coteaux herbeux, les friches, les clairières, les prairies peu fauchées en zones inondables, mais aussi les pelouses sur sol marno-calcaire, pas trop exposées au soleil.

L’adulte butine des plantes variées : trèfle, luzerne, cirse, menthe…

La chenille se nourrit de trèfles.

Les adultes se rencontrent de mai à septembre en deux générations : mai-juin puis août.

Les œufs sont pondus sur les fleurs de trèfle (plante-hôte de la chenille). Les jeunes chenilles consomment les fleurs et les graines en formation. Celles de deuxième génération entrent en vie ralentie pendant l’hiver. Au printemps, elles se nourrissent des jeunes feuilles de trèfle, achèvent leur croissance, se nymphosent et donnent le papillon adulte en mai-juin.

Particularité : En fin de croissance, comme pour bon nombre de Lycaenidae, les chenilles libèrent une substance nutritive qui attire les fourmis. Celles-ci les soignent alors jusqu’à l’émergence du papillon. Cette symbiose (facultative) assure :

- aux chenilles une protection contre les prédateurs et les parasitoïdes.

- aux fourmis une source de nourriture.

Cette espèce est évaluée comme quasi menacée (NT: Near Threatened) sur la liste rouge des espèces menacées de Picardie.

Ce papillon est impacté par la régression des zones humides, la transformation des prairies en zones de cultures, les fauches répétées…

Le mâle est bleu-violet avec un liseré sombre et une frange blanche. Les femelles sont brunes. Le revers des ailes est gris-brun clair orné de points noirs cerclés de blanc.

Il peut être confondu avec :

- l’Argus frêle (href="/especes/54029">Cupido minimus), mais de plus petite taille,

- l’Azuré des cytises (href="/especes/54075">Glaucopsyche alexis), très rare, qui se différencie avec de gros points noirs sur le revers des ailes antérieures.

Cyaniris antiochena helena (Staudinger, 1862) | Cyaniris bellis Freyer, 1842 | Cyaniris semiargus meyerdueri Vives Moreno, 1994 | Cyaniris semiargus montanagrandis Tutt, 1909 | Cyaniris semiargus savoiensis Leraut, 1980 | Cyaniris semiargus semiargus (Rottemburg, 1775) | Lycaena acis (Denis & Schiffermüller, 1775) | Lycaena semiargus (Rottemburg, 1775) | Nomiades semiargus (Rottemburg, 1775) | Papilio acis Denis & Schiffermüller, 1775 | Papilio semiargus Rottemburg, 1775 | Polyommatus acis (Denis & Schiffermüller, 1775) | Polyommatus semiargus (Rottemburg, 1775)

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.