Aromie musquée

Aromia moschata (Linnaeus, 1758)

Classe : Hexapoda Ordre : Coleoptera Famille : Cerambycidae Sous-Famille : Cerambycinae Tribu : Callichromatini Genre : Aromia

  • 86
    observations

  • 51
    communes

  • 71
    observateurs

  • Première observation
    1965

  • Dernière observation
    2019
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Abbeville 80 2019 1
Aguilcourt 02 2018 1
Beauvais 60 2014 1
Bergicourt 80 1965 1
Blangy-Tronville 80 2017 6
Boves 80 2019 5
Breilly 80 2012 1
Bresles 60 2017 1
Celles-sur-Aisne 02 2019 1
Cléry-sur-Somme 80 2012 1
Daours 80 2013 1
Éclusier-Vaux 80 2014 1
Estrées-Mons 80 2011 1
Étréaupont 02 2015 1
Famechon 80 1965 1
Fouencamps 80 2019 1
Francières 60 2015 1
Frémontiers 80 2012 2
Fresnoy-la-Rivière 60 2015 3
Gourchelles 60 2010 1
Grand-Laviers 80 2010 1
Hirson 02 2019 1
La Bouteille 02 2019 1
La Chaussée-Tirancourt 80 2012 6
Lacroix-Saint-Ouen 60 2009 1
La Ferté-Milon 02 2017 1
Landifay-et-Bertaignemont 02 2008 1
Laval-en-Laonnois 02 2017 1
Le Hamel 80 2017 1
Longpré-les-Corps-Saints 80 2017 2
Manicamp 02 2016 1
Mareuil-Caubert 80 2017 3
Méry-la-Bataille 60 2018 1
Monceaux 60 2017 3
Monchy-Humières 60 2014 1
Mont-Saint-Martin 02 2017 1
Morienval 60 2019 2
Occoches 80 2014 3
Œuilly 02 2012 1
Péronne 80 2018 1
Picquigny 80 2009 2
Plailly 60 2014 2
Port-le-Grand 80 2016 1
Rivery 80 1973 1
Sacy-le-Grand 60 2012 1
Saint-Pierre-es-Champs 60 2013 2
Saint-Quentin 02 2014 2
Tergnier 02 2015 1
Thennes 80 2009 2
Tilloy-Floriville 80 2015 1
Villers-sur-Authie 80 2015 2

Informations sur l'espèce

En France, c'est la sous-espèce Aromia moschata moschata, entièrement vert métallique, qui est présente.
Elle est régulièrement contactée, à vue dans les herbacées ou au battage de saules, à proximité des zones humides en vallées dans les 3 départements picards.
Le développement de cette espèce est étroitement lié à la présence des saules, et donc des zones humides (ripisylves, marais, zones engorgées en forêt ou en bocage). En effet, les saules, et plus rarement les peupliers, sont les plantes hôtes des larves d'Aromie musquée.
Quand ils ne sont pas dans le branchage des saules, les adultes sont souvent observés sur les ombellifères ou les chardons à proximité des zones humides (prairies, bords de chemins, etc.).
Les larves se développent dans le bois vivant des saules ou des peupliers, leur développent dans l'arbre hôte dure 3 ans.
Les adultes ont une activité diurne et parfois nocturne, il sont présents de mai à septembre pour se reproduire.
Espèce Peu Commune en Picardie.
La disparition des zones humides (par assèchement), et des saules associés, peut limiter le développement de cette espèce.
Cerambyx moschatus Linnaeus, 1758
Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.