Rhyzobius forestieri (Mulsant, 1853)

Classe : Insecta Ordre : Coleoptera Famille : Coccinellidae Sous-Famille : Coccinellinae Tribu : Coccidulini Genre : Rhyzobius

  • 29
    observations

  • 24
    communes

  • 17
    observateurs

  • Première observation
    2012

  • Dernière observation
    2022
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Abbeville 80 2022 2
Avesnes-Chaussoy 80 2020 1
Barbery 60 2019 1
Beauvais 60 2019 2
Buigny-l'Abbé 80 2020 1
Cappy 80 2020 1
Carnoy-Mametz 80 2020 1
Chavençon 60 2022 1
Creil 60 2022 1
Cuise-la-Motte 60 2021 4
Erquinvillers 60 2020 1
Étouy 60 2019 1
Héricourt-sur-Thérain 60 2022 1
La Neuville-Roy 60 2022 1
Le Mesnil-en-Thelle 60 2018 1
Le Translay 80 2020 1
Marigny-en-Orxois 02 2022 1
Méharicourt 80 2019 1
Montataire 60 2018 1
Nogent-sur-Oise 60 2015 1
Pont-Sainte-Maxence 60 2018 1
Tartiers 02 2022 1
Verneuil-sous-Coucy 02 2020 1
Warluis 60 2017 1

Informations sur l'espèce

Espèce originaire d'Australie et introduite par l'INRA dans le Sud de la France pour de la lutte biologique contre la cochenille présente sur les Oliviers (Saissetia oleae). Elle est observée pour la première fois en 2015 en Picardie dans le département de l'Oise. La présence de cette espèce reste pour l'instant très localisée mais elle progresse très rapidement dans l'ensemble de la Picardie. En effet, de nouvelles stations sont régulièrement découvertes depuis 5 ans. Sa détection est principalement réalisée par le battage de la végétation arborée et arbustive.
Elle est principalement inféodées aux plantes ornementales comme l’Oranger du Mexique présent dans les haies de villages à des fins décoratifs. L'espèce est aussi retrouvée sur d'autres essences comme le Chêne et le Houx.

Régime alimentaire :
Prédatrices d'acariens, d'aleurodes et de cochenilles.
Probablement présente toute l'année en Picardie, le manque de données ne permet pas d'établir une phénologie précise de cette espèce.
C'est une espèce introduite donc non-éligible au statut de menace en France et en Picardie. Ces populations sont en forte progression dans le nord de la France, c'est pourquoi une surveillance accrue sera nécessaire sur cette espèce qui s'installe progressivement en Picardie.
Coccinelle de taille moyenne (4mm), corps entièrement noir avec une face ventrale caractéristique bicolore. L'abdomen est orange et le thorax noir vue de dessous. Comme toute les espèces de la sous-famille Coccidulinae, les antennes sont très grandes et dépassent largement la tête.
Lindorus forestieri (Mulsant, 1853) | Platyomus forestieri Mulsant, 1853 |

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.