Agrion nain

Ischnura pumilio (Charpentier, 1825)

Classe : Insecta Ordre : Odonata Famille : Coenagrionidae Genre : Ischnura

  • 172
    observations

  • 69
    communes

  • 98
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2023
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Arcy-Sainte-Restitue 02 2011 1
Arry 80 2010 1
Auneuil 60 2012 1
Avilly-Saint-Léonard 60 2021 1
Babœuf 60 2021 4
Beuvraignes 80 2003 2
Blacourt 60 2012 2
Blangy-Tronville 80 2010 3
Boismont 80 1998 1
Boufflers 80 2009 2
Boves 80 2016 6
Brasseuse 60 2014 2
Caix 80 2002 1
Cayeux-sur-Mer 80 2012 1
Chevrières 60 2005 1
Chilly 80 2003 1
Chuignes 80 2003 1
Chuignolles 80 2003 5
Croixrault 80 2018 1
Daours 80 2005 1
Davenescourt 80 2009 1
Dhuys et Morin-en-Brie 02 2021 1
Eaucourt-sur-Somme 80 2023 2
Épieds 02 2023 1
Étinehem-Méricourt 80 2010 3
Fère-en-Tardenois 02 2013 1
Fort-Mahon-Plage 80 2022 3
Fouquescourt 80 2003 3
Fresnoy-la-Rivière 60 2015 8
Frocourt 60 2003 1
Froidestrées 02 2011 1
Froidmont-Cohartille 02 2007 1
Gergny 02 1997 1
Hallu 80 2003 5
Lacroix-Saint-Ouen 60 2006 2
Lassigny 60 2013 1
Lataule 60 2001 2
Le Crotoy 80 2011 2
Le Plessis-Brion 60 2023 1
Liez 02 2016 1
Mauregny-en-Haye 02 2008 4
Milly-sur-Thérain 60 2013 1
Neufmoulin 80 2013 3
Noyelles-sur-Mer 80 2010 2
Ons-en-Bray 60 2022 5
Osly-Courtil 02 2023 1
Paillart 60 2015 2
Péronne 80 2010 2
Plailly 60 2020 5
Port-le-Grand 80 2021 3
Punchy 80 2003 2
Quend 80 2022 4
Rethondes 60 2013 4
Rue 80 2014 2
Sacy-le-Grand 60 2012 1
Saigneville 80 2014 3
Saint-Germer-de-Fly 60 2007 1
Saint-Pierre-es-Champs 60 2012 5
Saint-Quentin-en-Tourmont 80 2023 9
Salency 60 2011 1
Samoussy 02 2010 2
Sérifontaine 60 2013 2
Sissonne 02 2016 1
Trélou-sur-Marne 02 2011 1
Versigny 02 2019 6
Villeneuve-sur-Verberie 60 2022 2
Villers-sur-Auchy 60 2007 4
Viry-Noureuil 02 2017 3
Vrély 80 2002 1

Informations sur l'espèce

L’Agrion nain, Ischnura pumilio est peu commun en Picardie. Ses populations restent très éparses et localisées : Plaine maritime, Pays de Bray, quelques sites en Val de Somme, en Val d’Oise, dans le Laonnois…

Ce petit agrion est facilement repérable grâce à la couleur orange vif des femelles immatures.

Ischnura pumilio apprécie les eaux stagnantes peu profondes, bien ensoleillées et non envahies de végétation. On peut le trouver aussi dans les tourbières acides et les eaux saumâtres.

C’est une espèce pionnière. L’Agrion nain colonise les plans d’eau récemment créés, les mares temporaires, les zones de sources… Au fur et à mesure que la végétation évolue, cette espèce peut disparaître du site.

Les adultes peuvent être observés de mi avril à début septembre.

La femelle pond généralement seule. L’espèce présente 1 génération par an.

Cette espèce ne semble pas menacée en Picardie actuellement.
C’est une des plus petites demoiselles.

Chez le mâle, le corps est noir et bleu. La tache bleue de l’’extrémité de l’abdomen est située sur la partie postérieure du segment S8 et la totalité de S9.

La confusion est possible avec l’Agrion élégant (href="/especes/65109">Ischnura elegans), plus commun, mais chez ce dernier, seul le segment S8 est entièrement bleu.

Les femelles immatures d’Ischnura pumilio sont orange vif (tête, thorax, base de l’abdomen), ensuite elles deviennent moins visibles avec une couleur noire-verdâtre.

La confusion est possible avec l’Agrion orangé href="/especes/65179">Platycnemis acutipennis mais la couleur orange y est limitée à l’abdomen.

Agrion aurantiaca Selys, 1837 | Agrion cognata Selys, 1840 | Agrion pumilio Charpentier, 1825 |

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.