Cisticole des joncs

Cisticola juncidis (Rafinesque, 1810)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Cisticolidae Genre : Cisticola

  • 340
    observations

  • 21
    communes

  • 67
    observateurs

  • Première observation
    1975

  • Dernière observation
    2019
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Amigny-Rouy 02 2004 1
Ault 80 2008 2
Bichancourt 02 2007 1
Boismont 80 2016 1
Brissay-Choigny 02 2008 2
Cayeux-sur-Mer 80 2018 56
Courbes 02 2009 1
Forest-Montiers 80 1978 1
Fort-Mahon-Plage 80 2008 17
Gamaches 80 2001 1
Lanchères 80 2010 5
Le Crotoy 80 2019 5
Nampont 80 2007 1
Noyelles-sur-Mer 80 2018 23
Pendé 80 2017 2
Ponthoile 80 2019 8
Port-le-Grand 80 2010 3
Rue 80 2016 3
Saint-Quentin-en-Tourmont 80 2014 6
Villers-sur-Authie 80 2008 4
Woignarue 80 2017 4

Informations sur l'espèce

Son chant, émis lors d'un vol onduleux, est très caractéristique. Il se compose de "pit...pit...pit...pit...etc.", émis à intervalles réguliers.

Elle peut être présente toute l'année en Picardie, mais si des hivers rigoureux surviennent, la population locale disparaît temporairement (quelques années). Elle est donc considérée comme rare en tant que nicheuse, migratrice et hivernante dans la région.
Elle fréquente les prairies ouvertes à végétation dense (joncs et carex), les friches abandonnées, les cultures et les dunes arbustives, souvent à proximité de zones humides (marais, prairies humides, fossés,...).

Elle est surtout présente dans la plaine maritime picarde.
Non renseignée pour le moment
Les hivers froids et la dégradation des zones humides et des prairies.
Cisticola juncidis cisticola (Temminck, 1820) | Cisticola juncidis juncidis (Rafinesque, 1810) | Sylvia juncidis Rafinesque, 1810

Signalements mensuels

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.