Guifette moustac

Chlidonias hybrida (Pallas, 1811)

Classe : Aves Ordre : Charadriiformes Famille : Laridae Sous-Famille : Sterninae Genre : Chlidonias

  • 103
    observations

  • 32
    communes

  • 49
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2020
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Aulnois-sous-Laon 02 1976 1
Bazoches-sur-Vesles 02 2011 1
Beauvais 60 2012 4
Bitry 60 2018 4
Boves 80 2002 2
Bucy-le-Long 02 2008 1
Cayeux-sur-Mer 80 2019 18
Cinqueux 60 2003 1
Cléry-sur-Somme 80 1984 1
Concevreux 02 2001 1
Coye-la-Forêt 60 2009 1
Daours 80 2005 2
Fort-Mahon-Plage 80 2011 4
Grand-Laviers 80 2011 1
Hallu 80 2002 1
Houdancourt 60 2005 2
La Fère 02 2012 2
Laon 02 1999 2
Le Crotoy 80 2012 6
Le Plessis-Brion 60 2010 2
Limé 02 2011 4
Mortefontaine 60 2011 1
Neuville-sur-Ailette 02 2006 3
Pontpoint 60 2006 4
Pont-Sainte-Maxence 60 2015 4
Rivecourt 60 2020 6
Rue 80 1977 1
Sacy-le-Grand 60 2002 4
Saint-Maximin 60 2006 1
Saint-Quentin-en-Tourmont 80 2000 1
Varesnes 60 2007 1
Venizel 02 2016 1

Informations sur l'espèce

Elle niche au sud et à l'est de l'Europe, puis hiverne dans les eaux tropicales d'Afrique de l'ouest. En France, elle niche dans les grandes zones humides de l'ouest (Dombes, Brière, Lac de Grand-Lieu,...).
Elles sont présentes en Picardie lors de leurs migrations.
Les Guifettes sont parfois considérées comme des "sternes d'eau douce", mais certaines sternes fréquentent aussi ces eaux...
Elle fréquente les étendues d'eau aussi bien à l'intérieur des terres (étangs, plans d'eau urbains, bassins de décantation) que sur le littoral (baies, ports, marais arrière-littoraux) et se trouve aussi en mer lors de sa migration.
La Guifette moustac a été observée irrégulièrement dans les trois départements.
Non renseignée pour le moment

C'est une espèce migratrice, faisant l'objet de mesures spéciales de conservation en particulier en ce qui concerne son habitat (Zones de Protection Spéciales, Annexe I de la Directive Oiseaux).
Chlidonias hybridus (Pallas, 1811) | Hydrochelidon leucopareia | Sterna hybrida Pallas, 1811

Signalements mensuels

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.