Cygne chanteur

Cygnus cygnus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Anseriformes Famille : Anatidae Sous-Famille : Anserinae Genre : Cygnus

  • 219
    observations

  • 43
    communes

  • 145
    observateurs

  • Première observation
    1962

  • Dernière observation
    2022
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Amigny-Rouy 02 2012 1
Attichy 60 2013 1
Authuille 80 1979 1
Autreppes 02 1979 1
Beautor 02 1997 1
Belloy-sur-Somme 80 1986 1
Boué 02 1985 1
Boves 80 2008 1
Bucy-le-Long 02 2010 1
Cayeux-sur-Mer 80 2016 8
Château-Thierry 02 1996 1
Châtillon-sur-Oise 02 2013 2
Chevrières 60 1987 1
Cléry-sur-Somme 80 1985 1
Creil 60 1997 1
Daours 80 1985 1
Fouencamps 80 1987 1
Hauteville 02 2012 1
La Fère 02 2011 9
Le Crotoy 80 2022 3
Leuze 02 2021 1
Limé 02 2016 2
Luzoir 02 2013 3
Montescourt-Lizerolles 02 2003 2
Morlincourt 60 1997 1
Neuville-sur-Ailette 02 1986 1
Nouvion-et-Catillon 02 1997 2
Noyelles-sur-Mer 80 2011 2
Pontoise-lès-Noyon 60 1997 1
Pontpoint 60 1993 1
Quend 80 2013 9
Saigneville 80 1997 1
Saint-Léger-aux-Bois 60 1997 1
Saint-Quentin 02 2011 3
Saint-Quentin-en-Tourmont 80 2022 120
Tergnier 02 1997 3
Travecy 02 2013 2
Verberie 60 1987 2
Vercourt 80 1985 2
Verneuil-en-Halatte 60 1997 5
Villeneuve-Saint-Germain 02 2011 8
Vineuil-Saint-Firmin 60 1997 2
Woignarue 80 2019 2

Informations sur l'espèce

Appelé aussi "cygne sauvage", il niche en Islande, Scandinavie et jusqu'en Sibérie et en Mongolie. Il passe l'hiver plus au sud, se répartissant sur le territoire européen.
Il s'appelle "chanteur" car sont chant est considéré le plus mélodieux parmis toutes les espèces de cygnes.
Il s'observe parfois en petit nombre à proximité des côtes, en hiver ou au début du printemps.
Dans les terres, il est tout aussi irrégulier dans la moyenne vallée de l'Oise (secteurs de Beautor et de la Fère).
Non renseignée pour le moment
Non renseignée pour le moment
Non renseignée pour le moment
Anas cygnus Linnaeus, 1758 | Olor cygnus (Linnaeus, 1758)

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.