Erismature rousse

Oxyura jamaicensis (Gmelin, 1789)

Classe : Aves Ordre : Anseriformes Famille : Anatidae Sous-Famille : Oxyurinae Genre : Oxyura

  • 119
    observations

  • 15
    communes

  • 60
    observateurs

  • Première observation
    1974

  • Dernière observation
    2022
Nom Departement Dernière observation Nombre d'observations
Cayeux-sur-Mer 80 2018 31
Chevrières 60 1995 1
Cinqueux 60 1996 1
Couloisy 60 2013 1
Fort-Mahon-Plage 80 2011 24
Grand-Laviers 80 2006 5
Le Crotoy 80 2002 2
Pommiers 02 2013 2
Pontpoint 60 1998 4
Pont-Sainte-Maxence 60 2022 1
Rue 80 2001 1
Sacy-le-Grand 60 1996 3
Saint-Quentin-en-Tourmont 80 2021 29
Verberie 60 2013 1
Woignarue 80 2020 3

Informations sur l'espèce

Canard originaire d'Amérique du Nord avec un fort bec bleu, qui a été introduit en Grande-Bretagne pour l'ornementation. Depuis, elle se répand et se reproduit en Europe et en Picardie...
Elle fréquente les marais, lacs et étangs plus ou moins profonds. Elle n'est pas très exigeante.
Non renseignée pour le moment
En France, elle entre en compétition et s'hybride avec l'Erismature à tête blanche, originaire de chez nous et qui est en danger d'extinction.
l'Erismature rousse fait l'objet de tirs qui permettent de réguler la taille de ses populations.
Non renseignée pour le moment
Anas jamaicensis Gmelin, 1789 | Oxyura jamaicensis jamaicensis (Gmelin, 1789)

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.