Barbastelle d'Europe

Barbastella barbastellus (Schreber, 1774)

Classe : Mammalia Ordre : Chiroptera Famille : Vespertilionidae Genre : Barbastella

  • 65
    observations

  • 25
    communes

  • 63
    observateurs

  • Première observation
    1980

  • Dernière observation
    2019

Ce taxon est considéré comme sensible, la localisation à l'échelle communale n'est donc pas publique.

Informations sur l'espèce

Non renseignée pour le moment
Territoire de chasse : forêts de feuillus âgées avec, de préférence, présence de rivières ou étangs. Elle utilise aussi des secteurs de résineux.
Gîte d'hibernation : arbres creux (loge de pic, fente, accolement de branches, décollement d'écorce) , (entrées de cavités et de tunnels)...
Gîte d'estivage : arbres creux (loge de pic, fente, accolement de branches, décollement d'écorce), bâtiments (entre des poutres)...
Non renseignée pour le moment
Fragmentation des paysages, destruction des arbres gîtes, rajeunissement des forêts, agriculture intensive...
Cette espèce, exceptionnelle en Picardie, est contactée en hibernation et en été très ponctuellement. Seuls deux sites sont connus aujourd'hui pour accueillir 1 individu occasionnellement en hiver. En été quelques contacts sont recensés en terrain de chasse.
Garder des arbres creux (fissure, décollement d'écorce....) dans les bois, forêts et tout autre endroit. Autour de chaque arbre, garder la structuration de forêt (éviter les arbres isolés perdant leur intérêt). Pour faciliter ses déplacements, conserver des haies hautes et variées en essences arborées.
Barbastella communis | Barbastella daubentoni
Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.