Héron cendré

Ardea cinerea Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Pelecaniformes Famille : Ardeidae Genre : Ardea

  • 32 692
    observations

  • 1 600
    communes

  • 1664
    observateurs

  • Première observation
    1932

  • Dernière observation
    2024

Ce taxon est considéré comme sensible, la localisation à l'échelle communale n'est donc pas publique.

Informations sur l'espèce

Cette espèce se rencontre facilement sur tout le territoire picard et très fréquemment aux abords des cours d'eau et des pièces d'eau.

C'est un grand oiseau gris et noir. En vol, il est facilement reconnaissable à ses longues pattes tendues, à son long cou replié et à ses ailes arquées.

Son vol est calme et il pousse souvent un cri rauque à l'envol.

On le trouve aussi les pieds dans l'eau ou sur une branche surplombant la surface, guettant patiemment un poisson ou un amphibien qu'il attrape ou transperce lors d'une attaque foudroyante.

Le Héron cendré niche de préférence en colonies, près du sommet de grands arbres, non loin de l'eau et en côtoyant volontiers des espèces de la même famille. Il niche parfois également dans les roseaux.

Le nid est plat et relativement petit.

Le Héron cendré est sédentaire en Picardie et on le rencontre facilement toute l'année.

En dehors de la période de reproduction, il fréquente régulièrement les zones agricoles où il se nourrit de campagnols.

Depuis qu'il est protégé contre les destructions volontaires, les effectifs du Héron cendré ont largement augmenté.

Aujourd'hui, il est commun et n'est plus menacé.

Particulièrement à l'aise sur son territoire de chasse, il faut plutôt surveiller la gestion sylvicole des héronnières.

Le Héron Cendré peut être confondu avec le Héron pourpré beaucoup plus rare.
Aucun synonyme pour ce taxon

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.