Aigrette garzette

Egretta garzetta (Linnaeus, 1766)

Classe : Aves Ordre : Pelecaniformes Famille : Ardeidae Genre : Egretta

  • 9 440
    observations

  • 408
    communes

  • 973
    observateurs

  • Première observation
    1975

  • Dernière observation
    2024

Ce taxon est considéré comme sensible, la localisation à l'échelle communale n'est donc pas publique.

Informations sur l'espèce

C'est en hiver qu'elle est la moins abondante, certains individus gagnant le sud, voire le nord de l'Afrique.
Elles nichent et se rassemblent pour dormir, dans des arbres.
Elle fréquente les zones humides: les plan d'eau marécageux peu profonds avec roselières ou entourés de végétation, les bords des cours d'eau et les prairies inondables.
Elle fréquente le littoral picard et son arrière-pays tout au long de l'année. Elle s'observe plus occasionnellement sur l'ensemble de la région.
Non renseignée pour le moment
Les hivers rigoureux augmentent la mortalité.
Le nombre de colonies est passé de 1 à 2. La population reste cependant cantonnée à la plaine maritime picarde alors que les observations en Picardie intérieur sont en augmentation.

Elle fait l'objet de mesures spéciales de conservation, en particulier en ce qui concerne son habitat (Zones de Protection Spéciales, inscrite en Annexe I de la Directive Oiseaux).
Non renseignée pour le moment
Ardea garzetta Linnaeus, 1766 |

Signalements

Les informations données ici représentent l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives.